top of page
  • Laure Depreux

Je vous sers une petite monodiète ?



La monodiète c’est quoi ?


Une monodiète c’est manger un seul aliment pendant au moins 24h.


 

On peut la prolonger sur 2 ou 3 jours mais dans ce cas demandez conseils à votre naturopathe et à votre médecin traitant car ces cures doivent être bien expliquées et encadrées avec une descente et une reprise alimentaire scrupuleuses comme lors de périodes de jeûnes.

 

Quel est l’intérêt d’une monodiète ?


Idéalement, en préventif, cela permet à notre système digestif de se mettre en pause.

En effet, manger un seul type d’aliment au cours de la journée, même en grande quantité, permet d’éliminer plus que lorsque nous en consommons plusieurs en petites quantités. Lors d’une monodiète, le système digestif se repose car il a moins d’aliments différents à traiter et il peut ainsi se focaliser sur l’élimination des toxines. Une sorte d’assainissement, de remise à neuf !


En « urgence curative », c’est un bon moyen de faire une petite détox naturelle sans trop de difficultés.

Quand on se sent « vaseux », après un lendemain de fête ou après une période intense de stress… pour alléger immédiatement le système digestif : comme un sportif qui se met au repos après avoir couru un marathon ! On repose ses muscles, on doit aussi reposer son système digestif. Et vous verrez que quand la digestion est allégée, c’est tout le corps qui en bénéficie avec moins de douleurs, moins d’angoisses… et plus d’énergie !


Comment faire ?


Pour un premier essai, choisissez un fruit ou un légume que vous aimez, BIO et de saison.

Mangez-le en quantité et avec la fréquence désirée suivant votre faim sur une journée (toutes les 3 heures si besoin). Varier la texture en le mangeant cru, cuit et même parfois en jus. L’alternance évite la monotonie. Ajouter des herbes ou épices à volonté (par exemple cannelle pour les fruits ; thym, romarin, persil, cumin… pour les légumes).


Pour une « urgence curative » après des excès alimentaires, vous pourrez avoir des symptômes désagréables du type maux de tête, mal être, nausées, fatigue … preuve que le corps est en détox. Buvez beaucoup d’eau et éventuellement des tisanes pour soulager les symptômes.


Pour une monodiète programmée à l’avance, commencez par alléger vos repas l’avant-veille en ne mangeant que des fruits et légumes (supprimer produits industriels, sucres, céréales, féculents, protéines animales…) pour enclencher le processus de détox et mieux vivre les 24h de monodiète. Si en plus vous choisissez de la faire au moment de la pleine lune, vous optimiserez les mouvements des liquides intra et extra cellulaires de votre organisme (et oui l’influence gravitationnelle de la lune n’agit pas que sur les marées !).


Dans tous les cas : Éviter le sel, le poivre et les corps gras. Hydrater vous bien avec au moins 1.5 litre d’eau pure peu minéralisée pour drainer les toxines en dehors du corps. Pas de thé ni café, plutôt des tisanes digestives si besoin (mélisse, camomille romaine…).


Idées recettes


Il est souvent conseillé de tester une première monodiète de 24h avec des carottes ou des pommes.

Mais voici plusieurs idées (avec des produits BIO) :


  • Au printemps et toute l’année : La monodiète de carottes

Alterner les carottes crues, cuites (à la vapeur de préférence) et les jus de carottes crues pour des effets bénéfiques « nettoyants » sur le foie et le métabolisme en général.

En jus, « c’est un excellent anti infectieux, il dope les surrénales et il stimule la vitalité. Il est riche en sodium, potassium avec une bonne teneur en calcium, magnésium et fer. Il est recommandé pour la consolidation et l’entretien de la structure osseuse des dents. »[i]

  • En été : la monodiète de fruits rouges

Permet d’alterner les fraises, framboises, myrtilles, groseilles, cassis… sur 24h pour un vrai shoot de vitamines et d’antioxydants. Consommer-les crus de préférence ou en smoothie.


  • Fin d’été / début d’automne : la monodiète de raisin

Alterner raisins noirs et blancs biologiques, en consommant la peau et les pépins (bien mâcher !).

Selon le Dr Charrié « tout est bon dans le raisin. Sa pulpe est nutritive ; sa peau apporte des fibres indispensables pour le tube digestif, facilitant le transit intestinal ; et ses pépins améliorent nettement la circulation sanguine dans les jambes et le petit bassin, tout en drainant le foie et les reins »[ii].
Cette cure est contre indiquée pour les personnes souffrant de diabète insulinodépendants ou celles qui ont du mal à digérer le sucre.

  • En hiver : la monodiète de pommes

Contribue à améliorer la régulation du cholestérol et de la glycémie.

Ses composants auraient également un « effet anti inflammatoire et antioxydant sur la paroi des vaisseaux, protégeant ainsi le système cardio vasculaire »[iii].

Alterner les variétés de pommes. A consommer crues ou cuites avec la peau.


  • En toutes saisons : la monodiète de riz ou de bouillon

Choisissez un riz long et semi complet ou un mélange de riz blanc et de riz semi-complet.

Elle est idéale pour les frileux, ceux qui souffrent d’eczéma, de rhumatismes ou qui manquent d’énergie.


On peut aussi faire une monodiète de 24h avec un bouillon ou une soupe de légumes variés. Dans ce cas, pourquoi ne pas instaurer une journée hebdomadaire de bouillon sur 3 ou 4 semaines d’affilée afin de détoxifier le corps en douceur ?



Ces conseils sont destinés aux personnes adultes en bonne santé ne souffrant pas de problèmes majeurs ni de carences. Ils ne remplacent pas une consultation médicale. Demander l’avis de votre médecin traitant en cas de doute. Ces cures sont déconseillées aux enfants, aux personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire, aux femmes enceintes et allaitantes. La monodiète sur plusieurs jours d’affilée doit rester occasionnelle dans l’année ; c’est une cure de détox ponctuelle, pas un régime alimentaire courant. Pour plus de renseignements demandez conseils à votre naturopathe.


[i] Extrait de La naturopathie pour les nuls, Anne Claire Meret et Anne Marie Narboni [ii] Extrait du magazine Des cures maison pour chaque saison, hors-série Sens et Santé / Le Monde [iii] Extrait du magazine Des cures maison pour chaque saison, hors-série Sens et Santé / Le Monde

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page