top of page

En hiver, il faut prendre soin de notre immunité

Dernière mise à jour : 20 déc. 2023


En hiver notre corps est mis à rude épreuve avec le froid, le manque de lumière, la fatigue qui s'accumule... Comment éviter les infections à répétition pendant cette période ? Comment prendre soin de son immunité naturellement ? Voici quelques pistes naturopathiques.


méchant microbe avec des yeux et une bouche



Immunité en hiver et mircobiote intestinal


Un microbiote équilibré est la clé d'une immunité robuste, particulièrement cruciale pendant les mois d'hiver. Ce vaste réseau de micro-organismes, composé de différentes familles de bactéries bénéfiques, vit en symbiose dans notre tube digestif, jouant un rôle crucial dans la régulation du système immunitaire. En effet, 70% de notre système immunitaire est logé dans nos intestins !


En hiver, où les infections respiratoires sont fréquentes, maintenir un microbiote équilibré est essentiel pour renforcer la première ligne de défense du corps. Les bonnes bactéries intestinales interagissent étroitement avec les cellules immunitaires, favorisant une réponse immunitaire rapide et efficace contre les envahisseurs pathogènes.


La diversité et l’équilibre des différentes familles de bactéries du microbiote sont  essentiels. Un éventail varié de bactéries bénéfiques contribue à la production de molécules anti-inflammatoires et ainsi à la régulation de l'inflammation liée à l’infection. Cette capacité à maintenir un équilibre inflammatoire est cruciale pour prévenir les maladies hivernales et renforcer la résistance du corps.



Alimentation et microbiote


La nutrition joue un rôle central dans le maintien d'un microbiote sain. Une alimentation variée, riche en fruits et légumes de saison et locaux de préférence permettra de nourrir les familles de bonnes bactéries, favorisant ainsi leur prolifération. Les prébiotiques, tels que les fibres, présents dans des aliments comme  l'ail, les oignons,  les poireaux, les légumineuses… soutiennent la croissance des bactéries bénéfiques. A condition de bien les digérer.


Les probiotiques, que l'on trouve dans les yaourts de bonne qualité, le kéfir, les aliments fermentés, les compléments alimentaires, peuvent également contribuer à équilibrer le microbiote. Ces micro-organismes vivants favorisent une flore intestinale saine, renforçant ainsi l'immunité.



Les autres facteurs influençant notre immunité en hiver


Cependant, d'autres facteurs influent sur le microbiote. Le stress chronique, la sédentarité, une alimentation déséquilibrée trop riches en glucides, l’alcool, le tabac..  et l'utilisation excessive d'antibiotiques peuvent perturber cet équilibre délicat. Il est donc crucial de promouvoir un mode de vie sain, incluant la gestion du stress et l'activité physique régulière, pour soutenir un microbiote équilibré. La naturopathie peut vous aider dans ce sens grâce à son approche globale et personnalisée de l’individu. L’accompagnement par un naturopathe avec des techniques naturelles vous permettra de bien vous connaitre afin de préserver votre capital santé et de mieux prendre soin de vous.



Booster son immunité, En résumé...


En conclusion, maintenir un microbiote équilibré est essentiel pour une immunité forte cet hiver. Une alimentation riche en fibres et en probiotiques, associée à des habitudes de vie saines et à la gestion de votre stress, favorise la diversité des bactéries bénéfiques dans le tube digestif. En renforçant la première ligne de défense du corps, un microbiote équilibré constitue un rempart naturel contre les infections hivernales et contre beaucoup d’autres maladies !




Si vous souhaitez plus d'informations sur la manière de booster votre immunité avec des conseils personnaliés, je vous offre un appel "découverte" téléphonique gratuit de 20 minutes : parlez-moi de vous! => prenez rendez-vous par SMS au 06.40.87.85.84 ou sur mon site PAR ICI.


Vous pouvez également me laisser un commentaire en bas de cette page !



Ces conseils sont destinés aux personnes adultes en bonne santé ne souffrant pas de problèmes majeurs ni de carences. Ils ne remplacent pas une consultation médicale. Demander l’avis de votre médecin traitant en cas de doute. 


Коментарі


bottom of page