top of page

L'importance cruciale d'un microbiote sain pour une vie équilibrée

Dernière mise à jour : 31 janv.

Saviez-vous que la santé de nos intestins joue un rôle significatif dans notre bien-être global ?


En effet, les intestins sont à la fois le siège de 70 à 80 % de notre système immunitaire mais également celui de millions de neurones directement reliés au cerveau via le nerf vague.


une loupe zoome sur un dessin représentant les intestins humains et nous permet de voir les bactéries qui y vivent
Les bactéries du sytème digestif vues à la loupe


Cette proximité souligne l'importante interaction entre le système immunitaire, le système nerveux et la santé intestinale. Des recherches suggèrent que des déséquilibres dans la flore intestinale, connus sous le nom de dysbiose, ainsi que la possibilité d'une perméabilité accrue de l'intestin grêle (ou « leaky gut syndrome »), pourraient potentiellement contribuer à divers problèmes de santé, y compris certaines maladies auto-immunes. D’autres études suggèrent que le microbiote intestinal peut également jouer un rôle dans la régulation du système nerveux central, ce qui peut avoir des implications sur la santé mentale et émotionnelle. C’est d’autant plus vrai quand il y a des facteurs génétiques et environnementaux défavorables et un mode de vie non adéquat.


"Toutes les maladies commencent dans l'intestin" selon Hippocrate

En écoutant un passionnant podcast entre Marion Kaplan¹ et le Dr Vincenzo Castronovo², j’ai eu envie de partager avec vous un résumé de leur conversation éclairante sur cet organe essentiel qu’est le microbiote. Hippocrate – qui est considéré comme le père de la médecine moderne entre 460 et 370 avant JC - aurait découvert et dit quelque chose comme "toutes les maladies commencent dans l'intestin." L'idée générale est qu’il reconnaissait déjà à l’époque l'importance de la santé intestinale dans le maintien d'une bonne santé générale.


Le microbiote, défini comme une communauté de bactéries spécifique à chaque individu au sein du tube digestif et en particulier du colon, est composé de bonnes et de « moins bonnes » bactéries. L'équilibre de ce microbiote est délicat et peut être perturbé par une hygiène de vie non appropriée et en particulier via le stress et l'alimentation. Les conséquences de ces perturbations peuvent contribuer à l’essor de beaucoup de maladies.


"La digestion est un travail à la chaîne" selon Dr Castronovo

Le Dr Castronovo propose d’imaginer la digestion comme un travail à la chaîne, où chaque maillon joue un rôle crucial. Si l'un de ces maillons est affaibli, l'ensemble de la chaîne est perturbée.


Par exemple, la mastication qui est le premier maillon, est souvent sous-estimée. Une mastication insuffisante peut favoriser des troubles de la digestion (gaz, ballonnements, douleurs…). Ces problématiques auront un lien direct avec le développement de mauvaises bactéries intestinales et donc avec l’apparition d’un déséquilibre entre les différentes familles de bactérie du microbiote : c’est ce que l’on appelle une dysbiose.


De même, l'estomac, considéré comme le deuxième maillon, se révèle très sensible au stress. Ce dernier peut provoquer une sécrétion excessive d'acidité stomacale et ralentir la vidange de l'estomac. En conséquence, cela influencera la qualité du bol alimentaire, qui arrivera plus ou moins bien prédigéré dans les intestins, et impactera les mouvements intestinaux indispensables à la digestion. Un niveau de stress excessif contribuera ainsi au déséquilibre du microbiote, et inversement. L'axe intestins-cerveau est en effet bidirectionnel.


Alors comment avoir un microbiote sain et équilibré selon le Dr Castronovo ?


Conseil 1 pour un microbiote sain :

Commencer par manger moins pour faciliter la digestion


Optez pour des repas légers et bien mastiqués. La réduction des portions peut contribuer à une meilleure assimilation des nutriments.


Conseil 2 pour un microbiote sain :

Puis modifier son alimentation en ajoutant des prébiotiques


Introduisez progressivement des prébiotiques, tels que les fibres des fruits, légumes et céréales non raffinées. Les prébiotiques nourrissent nos bonnes bactéries intestinales. Parmi les choix recommandés figurent notamment l'ail, les oignons, les topinambours, les poireaux, les asperges, céleri, chicorée, les bananes légèrement mûres, les panais, les artichauts, les blettes, les pommes de terre cuites à la vapeur douce, refroidies et réchauffées… et aussi son d’avoine, quinoa, riz complet…


Conseil 3 pour un microbiote sain :

Enfin, introduire des probiotiques de qualité


On peut ensuite renforcer la qualité de notre microbiote et introduisant des probiotiques (les bonnes bactéries). Le Dr Castronovo suggère de choisir des probiotiques provenant de sources fiables, avec une diversité de souches (au moins 3) et un nombre significatif (au moins 10 milliards). Ces micro-organismes bénéfiques renforcent la flore intestinale et favorisent un équilibre optimal du microbiote.

Je rajouterai qu’à ce stade vous pouvez également introduire quotidiennement et en petites quantités dans votre alimentation des légumes lacto-fermentés non pasteurisés qui sont à la fois des pré et des probiotiques naturels de très bonne qualité.



En conclusion


Prendre soin de son microbiote est essentiel pour préserver sa santé globale. En adoptant des habitudes alimentaires conscientes et en intégrant des probiotiques de qualité, chacun peut contribuer à renforcer son microbiote et à favoriser une vie équilibrée. Toutefois, il est crucial de souligner que l'utilisation de probiotiques sous forme de compléments alimentaires n'est qu'une partie du processus. Si l'on ne travaille pas sur son hygiène de vie de manière durable, l'effet des probiotiques ne sera que ponctuel, comparable à l'utilisation d'une béquille pour une jambe cassée. Il est impératif de veiller à une réparation complète de notre "jambe" digestive et à pratiquer une bonne rééducation en adoptant des choix de vie sains et équilibrés. C'est ainsi que l'on peut espérer maintenir un microbiote sain sur le long terme, favorisant ainsi une santé globale et durable.



Marre des digestions difficiles, des gaz, ballonnements, douleurs abdominales… ? Venez prendre soin de votre microbiote avec la naturopathie ! Je vous offre 20 minutes d’échange gratuit par téléphone pour parler de vous ! Réserver votre créneau par ICI



¹Marion Kaplan est naturopathe et auteure de nombreux ouvrages. Elle a aussi créée le « Vitaliseur  de Marion » qui est un appareil de cuisson à la vapeur douce. Si vous voulez plus d’informations à ce sujet, je suis prescripteur du Vitaliseur et peut vous faire bénéficier de remises sur le prix d’achat et sur les frais de port.


²Vincenzo Castronovo est docteur en médecine, gynécologue obstétricien, cancérologue, docteur en sciences biomédicales expérimentales, agrégé de l'enseignement supérieur. Il est aussi le fondateur de l’école de NutriHealth.


Crédits image

Comments


bottom of page